samedi 29 mai 2010

Y...

Le mot que j'aime: YAOURT

Il peut être bulgare, à la fraise, au miel ou sans sucre, peu importe, il est fait de l'aliment de base, le lait; c'est l'une des premières et des dernières choses que nous mangeons dans notre vie. C'est presque un doudou... Et puis dans nos quotidiens trépidants, il est pratique, vite quelques coups de cuillère pour le calcium... En plus, il ne nous culpabilise pas avant d'affronter les plages, et il a un petit côté pur et zen qui va bien avec yoga!

Le mot que je n'aime pas: YACHT

J'adore les bateaux, les barques, les paquebots, les goélettes, les pointus, les bacounis, les yoles, les voiliers, les deux-mâts, les navires... et j'aime aussi beaucoup les yachts, mais à Cape Cod, ou du côté des Hamptons et de Martha's Vineyard. J'ai un problème avec ce mot quand il n'est employé, en français,  que pour la frime, le snobisme, le bling-bling... Quand les commentateurs des gazettes et autres reportages à faire baver d'envie Monsieur et Madame Toutlemonde, utilisent, dans l'hexagone, des superlatifs à l'américaine pour décrire le plus grand palace flottant du monde et le yacht le plus cher jamais ancré dans un port de la Méditerranée!

2 commentaires:

  1. j'aime cette lettre,j'utilise le Yes souvent,pour la frime.j'adore

    RépondreSupprimer
  2. Le Y de doit-il pas aussi être un peu grec? car les yaourts le sont bien aussi, comme tout ce qui dans ces pays où Europe a été enlevée par Zeus changé en taureau, pour lui faire passer les Dardanelles, tout est originalement d'un pays mais appartient aux bulgares, turcs et grecs, comme pour ironiquement les unir, eux qui, à trois ou à Troie ce sont divisés...

    RépondreSupprimer