lundi 17 mai 2010

U...

Le mot que j'aime: ULTIME

On ressent une montée d'adrénaline avec ce mot: on est dans l'urgence, ce n'est plus le moment d'hésiter. C'est la chance qu'il ne faut pas laisser passer car elle ne reviendra pas, l'opération à tenter car l'on n'a plus rien à perdre, les actions décisives à entreprendre afin d'éviter la catastrophe, le dernier effort avant la victoire. On joue le tout pour le tout, on est au bord du précipice: demain n'existe pas, c'est maintenant ou jamais!


Le mot que je n'aime pas: USURE

Le temps qui passe fait mal en l'évoquant ... c'est Léo Ferré qui chante qu'avec le temps, tout s'en va... Usure des sentiments, usure des gestes, usure des habitudes... et puis l'usure des objets aussi, parfois jusqu'à la cassure. Reggiani chantait une femme aimée dont la bouche était usée par les baisers...

Il n'y a que les meubles qui supportent assez bien l'usure: cela leur donne la patine qu'affectionnent les antiquaires et les collectionneurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire