mercredi 28 avril 2010

I...

Le mot que j'aime: IRIS

Pas beaucoup de lettres, et pourtant de nombreux sens: c'est ce qui fait que l'on remarque au milieu d'une foule, un regard bleu qui nous ravit ou nous glace, ou qui permet à certaines personnes de lancer des regards noirs "revolver"... C'était aussi la fleur préférée de Louis XIV, paraît-il... il faut dire qu'elle se décline en de délicates variétés de jaune, de blanc, sans oublier toutes les nuances de mauve...Cela pourrait être aussi le prénom d'une héroïne inquiétante ou enjôleuse d'Agatha Christie ou de Somerset Maugham...et si l'on y ajoute un "e", irisé(e) nous laisse imaginer des couleurs aussi belles que la nacre...

Le mot que je n'aime pas: INODORE

Quel mot bien triste, presque fade! Sans odeur... A tout choisir, mieux vaut se pincer le nez dans certaines endroits, pour pouvoir profiter ailleurs des parfums, des senteurs et autres fumets. Quel dommage de passer à côté des notes de cœur et de tête d'un Shalimar de Guerlain, de l'odeur aigrelette des pommes qui attendent les soirées d'hiver dans un cellier, de l'indescriptible parfum d'enfance des cheveux d'un bébé... Être privé d'une mémoire olfactive, au pouvoir évocateur si fort... Il suffit parfois de fermer les yeux, d'inspirer, pour être transporter dans des lieux que l'on croyait oubliés...Certaines senteurs sont tellement bien gardées dans un coin de notre imaginaire!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire