lundi 19 avril 2010

E...

Le mot que j'aime: ETE
...j'ai beaucoup hésité, j'étais tentée par enthousiasme, élan, envie de, énergie, etc..., mais au fond, l'été est un bon catalyseur de toutes ces sensations. Je pense aux rythmes de la chanson Estate, à écouter dans la chaleur d'une nuit estivale, accompagnée du chant des grillons, à  l'Eté Picasso (musique de Michel Legrand et paroles de Jean Dréjac) , " Tout est bleu, tout est blond, tout est superbe, tout est chaud, tout est rond...il fait beau, on est bien..."- L'été, une parenthèse que l'on voudrait enchantée au milieu de l'année, et puis c'est ma saison, je suis une fille d'Août comme dirait Laurent Voulzy!

Le mot que je n'aime pas: ETROIT

Je pense immédiatement à un esprit étroit, à des visières qui bouchent l'horizon, qui limitent le champ des possibilités, qui brident l'imagination et la liberté. C'est le contraire de l'espace, de la grandeur, de la largesse... de la générosité. Même au sens propre, un lit est triste lorsqu'il est étroit: il rappelle un pensionnat sévère et non le farniente d'une sieste...estivale! Etroit n'est pas loin d'étriqué...A tout prendre, je préfère alors l'adverbe: lorsque l'on est étroitement lié avec quelqu'un, cela peut-être agréable!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire